Retour       NdL        Menu       

Titre       Auteur       Catégorie       Nouveautés       Indispensable       Incontournable       TopTen       Cadeau



Pédagogie

Copyright S?dhana

Comment les enfants deviennent des assassins

Bourgat Dr M. - Favre - 1999 - 269 pg

Avec toutes les affaires où des jeunes, acteurs de meurtres, de viols collectifs, de prises d'otages, vandalisme en tous genres .. défraient la chronique, on ne s'étonne pas de ce titre qui m'a particulièrement interpellé, ayant entrepris des études de Droit pour devenir juge pour enfants et fait un travail d'étude préparatoire en 1964 sur les " blousons noirs en banlieue parisienne". La violence, ce mal sournois qui gangrène progressivement la société moderne, trouve malheureusement chez les jeunes un terrain de prédilection, vu leur inexpérience, leur fragilité, leur vulnérabilité qu'ils masquent derrière des comportements agressifs, plus souvent imitatifs que probatifs (dans le sens de prouver au groupe, à la bande ainsi qu'à soi-même). Ce livre se divise en trois parties: Analyse descriptive des tenants et aboutissants de la délinquance, Prévention et Législation (qui ne concerne que la France). Dans la première, on comprendra à quel point les poids de l'inné, de l'acquis et du conditionnement du milieu social sont déterminant dans l'évolution psychologique des jeunes tout comme le rôle des parents dans l'encadrement éducatif de leur progéniture, eu égard à l'éclatement grandissant des familles en monoparentales. Références sont faites à Dolto, Cyrulnik, Bettelheim grands spécialistes de l'enfance s'il en est et le propos va souvent à l'encontre d'idées toutes faites ou reçues, montrant ainsi que la réalité peut être autre. La violence délinquante stigmatisée dans les années 60 par le film " les 400 coups ", dénoncée vigoureusement une jeune canadienne de 14 ans, il y a déjà 10 ans, est omniprésente dans une société minée par le profit, la compétition outrageusement tapageuse, les scandales, l'abrutissement sonore et visuel, la toxicomanie. Alors, la violence serait-elle la seule réponse que peut fournir une jeunesse en plein désarroi par manque et perte de repères et de valeurs, en proie à toutes les pernicieuses sollicitations ou récupérations extrémistes et sectaires, aux défis sans cesse croissants d'une société matérialiste à outrance totalement désensibilisée ? Le présent ouvrage tente de comprendre les pourquoi et comment de cette réponse, tout en mettant le doigt sur le sort des victimes et de leur entourage. La solution se trouve dans un dialogue effectivement concrétisé à tous les niveaux : délinquants, policiers, éducateurs, services sociaux, et magistrats, au delà de tous amalgames nocifs. Mieux que personne, le Dr Bourgat, dont le fils fut assassiné à 15 ans par un autre adolescent de son âge, pouvait parler, de l'intérieur et avec coeur, de ce sujet, ô combien douloureux et triste d'actualité. Plus qu'un dossier sur le sujet, plus qu'un pamphlet contre un certain laxisme voire un échec total des mesures adoptées, plus qu'un blâme vigoureux contre une société impuissante face aux déviances incontrôlées, le présent ouvrage s'avère un cri du coeur, un cri d'alarme pour que cessent ces enfantillages "adultement " morbides. A l'époque où l'information est reine, mais tellement manipulatrice, il devient impérativement urgent de faire le tri de celle délivrée à la jeunesse et tous les médias, sans exception, ont leur part de responsabilité. Vu le sujet, je le mets au Top-Ten pour l'on puisse tenter enfin d'enrayer cette vague de " chiens perdus sans collier ", potentiels assassins en jeans ou culotte courte.

Ndl : 2348
Hits : 3020





Retour       NdL       Menu