Retour       NdL        Menu       

Titre       Auteur       Catégorie       Nouveautés       Indispensable       Incontournable       TopTen       Cadeau



Zen

Copyright S?dhana

La voie zen

Myokyo-Ni - Accarias l'Originel - 2002 - 159 pg

Ah ! que voilà un excellent ouvrage sur le Zen. L'auteure est une occidentale qui a pratiqué le zen au Japon dans un monastère, mais qui, selon la tradition de Chrismas Humphreys (fortement impliqué ici...), en donne une approche occidentale. Le Zen est partie intégrante et intégrale du Bouddhisme, même s'il se subdivise en plusieurs écoles, dont la plus connue est le Soto. Myokyo-Ni a suivi l'école Rinzaï, la première arrivée au Japon avant Dôgen. Plutôt que d'en donner une description séduisante et trop souvent illusoire, elle narre sans concession aucune le dur apprentissage et la formation du novice, l'importance de la discipline, les aléas et les affres de la pratique - rohatsu en particulier -, le rôle du père-dans-le-dharma,comme celui des rituels. Les lecteurs entreront de plein pied dans le quotidien contemplatif comme laborieux d'un monastère et pourront se rendre compte que le zen n'est pas la voie de la facilité. J'y ai complété certaines connaissances, comme le fait que les moines chantent les soutras par coeur dont le sens n'est pas pris en considération (cela frise l'automatisme inconscient...), la psalmodie étant avant tout destiné à fixer l'esprit vagabond, comme le terme shugyo, la pratique, élément essentiel de la voie Zen. Après avoir rappelé qui fut Bouddha et quels furent ses motifs et buts, elle revient sur l'historique du Zen depuis son arrivée en Chine dispensé par Bodhidharma au 6 è s. et les grands principes fondamentaux. On retrouve par la suite ce que Chs Humphreys avait décrit dans ses ouvrages, à savoir l'adaptation de la mise en pratique (en particulier celle de l'Acceptation) selon l'esprit occidental de cette voie japonaise, en nous avertissant du danger de tomber dans quelque isme par précipitation ou imitation dans ce processus libération-réalisation-restructuration. J'ai beaucoup apprécié la définition du wu-wei, non ingérence, non-immixtion dans le cours des choses. J'aurai aimé un lexique final pour récapituler les termes zen ci-employés. Puis-je dire que Myokoy-Ni est au Zen ce qu'Ayya Khema est au Théravâda, un maître authentique et chaleureux, la chaleur étant proportionnelle à l'âge !!! J'ai raffolé (fort peu vénérablement au demeurant) de cet ouvrage Top-Ten, Indispensables-Zen à faire lire à toute personne attirée par le Zen pour la clarté de ses exposé et récits ou déjà pratiquante pour remettre certaines pendules illusionnellement déréglées à l'heure. Faites sauter les stocks, c'est un des tout meilleurs sur le Zen !!

Ndl : 2359
Hits : 3213





Retour       NdL       Menu