Retour       NdL        Menu       

Titre       Auteur       Catégorie       Nouveautés       Indispensable       Incontournable       TopTen       Cadeau



Spiritualité

Copyright S?dhana

Le feu sacré. fonctions du religieux

R. Debray - Flammarion - 2003 - 294 pg

Depuis la guerre du Feu (filmée par J-J. Annaud, le feu a une fonction sacrée destinée en premier chef à relier les êtres humains ensemble, toute vie dépendant en particulier du feu intérieur. Ce feu sacré a été déifié, comme avec Agni en Inde, mais de lui découle une kyrielle d'autres que ce soit ceux du soleil, de la foudre, des récoltes auxquels les fidèles ont voué religions et cultes. L'homo est-il par nature religiosus ? C'est ce que l'auteur dans une démarche puissante mais subtile tente d'analyser pour poser des jalons d'une réflexion hautement spirituelle qui s'élève au-delà de tous bla-bla superfétatoires et séducteurs. Qu'il soit domestique ou sauvage, le feu a toujours fasciné avec ses intermittences et ambivalences, ses fanatiques et identitaires. Les premiers étant des dévoués qui peuvent se révéler dangereusement fanatiques, alors que les seconds font preuve d'un courage plus réaliste et non idéaliste. Alors, les religions, ont-elles encore un intérêt aujourd'hui avec les oeillères qu'elles s'évertuent à garder envers et contre la marche du temps, la modernité, l'évolution des consciences, les ouvertures d'esprit parfois trop timides. Le sacré étant l'antinomique de profane (pro-fanum, devant le temple), ce premier peut-il s'avérer comme voie d'accès au Mystère pour le second. Certaines traditions et obédiences y croient fermement et oeuvrent inlassablement dans cette direction des " lumières fraternelles ". Après " Dieu, un itinéraire ", pourrai-je humblement avancer qu'il s'agit là de l'aboutissement de ce chemin, en fournissant un juste discernement dans tout ce maëlström de pseudo-spiritualités pour être authentiquement et véritablement homme (et femme bien entendu..!). C'est un livre magistral tant la justesse des réflexions transparaît à chaque phrase mûrement énoncée, un modèle du genre afin de dénoncer les failles gigantesques du Big Business planétairement conscienciel. Je me suis délecté tout au long de cet ouvrage qui parle juste (même si je n'adhère pas totalement à quelques passages, celui de la p. 104 en particulier) et clairement d'un phénomène de société brûlant, qu'est le phénomène religieux, rien qu'à voir Bush et Sadam Hussein, les ayatollahs iraniens, les conflits israélo-palestinien, russo-tchétchène, etc. J'ai beaucoup apprécié l'iconographie en N&B, variée et thématiquement regroupée (aurait mérité certaines en couleurs, à l'image des chandelles de couverture!!) Top-Ten du millénaire tant ce livre est remarquable dans ses approche et analyse pertinentes voire décoiffantes à certains endroits, mais cela ne surprendra personne venant d'une personnalité haute en couleurs, telle que Régis Debray, un des témoins-ténors de notre temps, qui , dans une langue riche, un verbe direct, franc, haut en couleurs, une prose parfois percutante, s'est illustré dans bien des combats contre déraisons et irrationnalités humaines. Dieu est mort disait Nietzsche, alors que vive le feu sacré, celui qui éclaire les coeurs des hommes et les mûrit.

Ndl : 2554
Hits : 2651





Retour       NdL       Menu