Retour       NdL        Menu       

Titre       Auteur       Catégorie       Nouveautés       Indispensable       Incontournable       TopTen       Cadeau



Bouddhisme

Copyright S?dhana

Bouddhisme, unité et diversité

P. Magnin - Cerf - 2003 - 763 pg

C'est vrai qu'au-delà de toute la diversité d'aspects, d'écoles, de lignées et tutti quanti que revêt le bouddhisme, il existe nonobstant une unité magistrale et essentielle, à savoir l'enseignement du Bouddha destiné à libérer l'être humain de la souffrance. J'ai compulsé attentivement votre épais ouvrage, structuré en 11 chapitres, allant du contexte indien environnemental lors de la naissance du bouddhisme à la rencontre de celui-ci avec le christianisme et l'Occident et leurs 5 attentes avec un excellent tableau comparatif p. 595. Vous décrivez fort bien les trois courants du bouddhisme présents en France, l'Inde des védas, brahmanas, Upanishads, les vies du Bouddha, la communauté monastique qui s'est formée autour de sa personnalité, le contact de celle-ci avec les laïcs. Vous expliquez en profondeur l'essentiel du message du Bouddha, à savoir les 4 Nobles Propositions Essentielles (et non vérités, crévinbouddha !!), les perfectibilités, les incommensurables, la loi de cause à effet, les agrégats, le nirvâna, l'atnaman (défini comme absence de soi au profit du grand Soi, n'est-il pas vrai ??), le samsâra, les 33 poisons. Ensuite de quoi, après cet exposé issu du bouddhisme ancien, vous décrivez comment le bouddhisme a évolué au fils des siècles, à partir des premiers conciles, comment se sont formées les nombreuses subdivisions en écoles dans le Mahayâna ou Grand véhicule dans lequel on voit de former un panthéon bouddique des plus bigarré, vous analysez avec pertinence le rôle et le fonction du bodhisattva (qu'il ne faut pas confondre avec les bouddhas, même mineurs). Après quoi, vous émigrez vers l'est avec le bouddhisme chinois avec les trois écoles Tiantai, Huayan et Terre pure dont émerge en particulier le Ch'an avec ses deux courants majeurs Rinzaï et Soto, ch'an sur l'aspect méditatif duquel vous vous attardez avec raison. Vous terminez enfin avec le bouddhisme tantrique tibétain (père et mère, main gauche et main, ce que eu de gens savent réellement) dont vous récapitulez les 4 écoles majeures (dont les Kadampa sont étrangement écartés... alors qu'ils inspirèrent Tsongkhapa dans la constitution des l'ordre des Guélugpas, étrange..?), karmapa (les karma-kagyu sont hériters d'une fortune dépassant allègrement le milliard de $, et le voeu de pauvreté...?) , panchen-lama et dalaï-lama à l'appui (dont vous précisez à juste raison qu'il n'est pas le pape des bouddhistes tibétains, encore moins celui des bouddhistes tout court). Ce qui m'a amusé, c'est l'appellation de Maitreya bouddha du futur en Mile, alors pan dans le mille, peut-être ?!! Votre analyse des bases fondamentales du bouddhisme, voie unique de la libération de la souffrance, de l'évolution selon divers aspects, est fort bien tournée, solide, exacte, étayée par 15 p. de glossaire, 75 p. de bibliographie dans laquelle manquent le dhammapada traduit par Chédel éd. Dervy-Lives, le Bodhisattvacaryavatara éd. VajraYogini (la meilleure version) et d'autres trésors que j'ai dans ma bibliothèque, hé, hé.. !! Unique petit bémol à la clé, votre couplet relatif à la Soka Gakaï... Cependant je mets votre ouvrage aux Indispensables-Bouddhisme avec une mention spéciale " Référence ", car c'est un ouvrage complet, clair et didactique avec le champ d'investigation interreligieux.

Ndl : 2561
Hits : 2142





Retour       NdL       Menu