Retour       NdL        Menu       

Titre       Auteur       Catégorie       Nouveautés       Indispensable       Incontournable       TopTen       Cadeau



Bouddhisme

Copyright S?dhana

Le souffle ardent de la dakini

J. Smith-Brown - Kunchab - 2004 - 444 pg

Qu'elle est ardente la dakini !! Tout au long de ma lecture, j'ai retrouvé des caractéristiques propres aux femmes-chaman, ce qui rappelle à bon escient qu'il y a une grande part de chamanisme dans le Tantrisme tibétain qui englobé dans ses pratiques certaines coutumes du chamanisme du nord de la Mongolie. Même si je ne suis pas très porté sur le tantrisme et le Vajrayâna, j'ai lu fort attentivement cet ouvrage qui m'a éclairé sur beaucoup de points restés encore très confus quant aux pratiques et symbolisme divinitaires, rien qu'à voir toutes les annotations faites. Vous commencez donc par le zen Sôtô, puis vous rencontrez Chögyam Trungpa, maître inclassable... qui vous guide vers le délice de ces dakinis, qu'elles soient secrète, intérieure, extérieure et extérieure-extérieure (celle sous forme humaine) selon les 4 niveaux d'interprétation inhérents, qu'elles soient mondaines ou de sagesse (comme la Prajñâ-paramitâ, mère de tous les bouddhas), mangeuses de chair (p.174 et 324 avec leurs ornements crâniens) dansant dans un charnier, symbole du renoncement et de la retraite hors des huit préoccupations mondaines, ou danseuse céleste (p. 238), toutes les deux nues comme la présence éveillée. Qu'est-ce que réellement la dakini ? La personnification à la fois indomptable et incisive (vajra=diamant coupeur) de la Sagesse dont le pouvoir est à la fois dangereux et ambigu p. 167 entre vie et mort.. Citant fréquemment Ricoeur et Jung, vous démontrez que la dakini est l'incarnation de l'anima et son parèdre en yab-yum Heruka, de l'animus. Faut-il pour autant être une virulente féministe, je ne le pense pas comme vous le dites si bien en comprenant que les dakinis symbolisent la conception, la sexualité, l'alimentation et les relations (publiques ou pubiques ??!!) dans la vie courante ? J'ai découvert la signification ultime de EVAM (p. 136/7) qui symbolise l'union de deux principes féminin et masculin (p. 144) , tout comme la signification de baghavan. Bien sûr qu'il existe un masculin de dakini, à savoir le daka p. 88 et non le dakin !! Alors ces dakinis, des allégories à visualiser ou des personnes vivantes comme Yéshé Tsogyal p. 222 qui je dois l'avouer à bien certains traits de Târâ... mais pas les 37 horribles p. 232. S'il est plus aisé de se référer aux allégories, il n'est pas évident de rencontrer des dakinis vivantes (cf. l'anecdote y relative de Milarepa) et surtout de savoir comment les reconnaître du commun des mortels. Dernier détail qui a son importance, les dakinis sont protectrices des enseignements tantriques, aussi tout tantrikâ doit les rencontrer. Parmi les grands noms cités dans l'ouvrage, on retrouve Taranâtha, Machik Labdrön (p. 238, ma préférée sans conteste !!), Kalou rinpoché, Dilgo Khyentsé, Düdjom rinpoché, et bien sûr Chögyam Trungpa. J'ai jubilé quand j'ai trouvé p. 302, Sukkhasiddhi, la dakini brasseuse de bière, bière que j'aime tellement qu'elle soit gueuze, cervoise, stout, lambic, trappiste, kölsch, ale, guiness, kriek, sahti, faro ou Mort subite !! Les dessins m'ont fait penser à ceux des éditions Dharma Publishing que j'apprécie vivement par leur finesse reflétant bien la poésie fleurie des poèmes ci-inclus. Après la lecture de ce passionnant ouvrage, je me suis poser la question " L'âme-soeur (chantée par Chs Dumont) après laquelle on court, ne serait-ce pas en fait la dakini qui nous est destinée ? ".Puis-je vous dire, chère Judith, que la façon dont vous avez traité ce sujet " ardent " vous hisse au parnasse des L. Silburn, M-J. Lamothe, A-M. Schimmel, E. Vitray-Meyerovitch, Ch. Desroches-Noblecourt... tant la qualité et la clarté de l'exposé et l'exhaustivité de vos recherches documentaires (plus de 70 pages de notes et 20 de bibliographies) sont remarquables - Indispensables-Tibet.

Ndl : 2848
Hits : 2835





Retour       NdL       Menu