Retour       NdL        Menu       

Titre       Auteur       Catégorie       Nouveautés       Indispensable       Incontournable       TopTen       Cadeau



Mort

Copyright S?dhana

Accompagner la vie de la naissance à la mort

C. Chavelli - Rocher - 2005 - 336 pg

Chère Caroline, après maintes tribulations, j'ai reçu enfin votre ouvrage. Je me suis plongé avec toute l'attention requise pour un tel accompagnement, car il ne suffit pas d'accompagner les personnes en fin de vie, mais bel et bien aussi tout au long de leur existence, depuis l'accouchement-entrée dans celle-ci, pourrait-on dire jusqu'au dernier souffle, sortie d'icelle, ce en passant par l'adolescence, période cruciale s'il en est de la croissance, la constitution de la famille,les relations avec parents et grands-parents. En 3 parties et 13 chapitres (13, lame de la mort dans le Tarot, n'est-il pas !??), vous démontrez avec justesse à quel point il est capital de prendre conscience du fait qu'accompagner veut aussi dire s'accompagner, qu'aimer veut dire aussi s'aimer, tout au fil de ces remises en questions que nous offre la vie, ce que Bouddha comme le Me Jésus n'ont eu cesse de redire. Basé sur de multiples expériences et témoignages d'Élodie à Mme Lebreton, en passant par Kévin Igor, Élodie, Alice, Madeleine, Raymond... votre livre stigmatise l'importance de la trilogie Écoute, Parole, Silence (car ils sont pleins de signification quoiqu'on en pense...) dans l'expression du désir de vivre et de celui d'identité, trilogie fondée avant tout sur la patience, la persévérance, demandant en sus beaucoup d'humilité, d'acceptation et avant tout de don de soi-même, ce qui n'est pas à la portée de tout/e un/e chacun/e. C'est dans la reconnaissance de l'identité en particulier que l'être humain arrive à cristalliser l'estime de lui-même et la confiance en lui, face à la multitude de questions qui le harcèlent et le déstabilisent, et c'est là justement que l'écoute active, la parole apaisante et réconfortante, judicieusement dispensée peuvent apporter l'aide la plus efficace et pertinente. Question de don, Bouddha disait que le don le plus élevé était celui de Dharma, il en est de nos jours un tout aussi grand qui s'appelle le don du temps, dans une société speedée et stressée à mort, on n'a plus le temps de rien et combien de gens meurent de n'avoir pas pu ou su prendre ni donner du temps au temps (dixit Barbelivien...). Don du temps l'écoute en particulier pour permettre à l'Autre de s'exprimer, se raconter, de faire partager joies et angoisses, satisfactions et souffrances, de dénouer tensions et blocages qui oblitèrent son bien-être ou son départ paisible. Vous rejoignez par beaucoup de considérations les enseignements que je délivre, pratiquant l'écoute depuis de nombreuses années et l'accompagnement en fin de vie. Attention, toutefois, il ne faut pas confondre compassion et charité, compassion venant du latin cum passio = souffrir avec (ce qui ne veut en aucun cas dire qu'il nous fasse porter la croix des autres) dans l'optique bouddhique de comprendre les causes-origines, développement de la souffrance de ses semblables et charité, synonyme dévoyé d'amour procuratif à toutes les sauces (vous y allez de votre couplet sur la religion qui est fort différente de la spiritualité, n'est-il pas ??). Même si la démarche de l'accompagnement est un phénomène naturellement inné, justement, c'est là que le bât blesse, car combien de personnes bénévoles, bourrées des meilleures intentions et volitions altruistes, peuvent faire des dégâts irréparables parce que non-formées, non suffisamment assez solides en elles-mêmes, ce qui fait que vous consacrez plusieurs pages à la nécessité d'une formation adéquate pour assurer une présence infinie. Accompagnement non seulement de l'âme, comme on serait tenté de l'y réduire mais aussi du corps, dans une synergie psychosomatique. En fin de livre, après 3 guides pratiques, dont celui de s'accompagner qui m'a vivement plu, vous fournissez plus de 25 pages d'adresses utiles parmi lesquelles j'apprécie particulièrement le vocable de grands-parrains (destinés je présume à remplacer des grands-parents déjà disparus..?) même si à Besançon, on ne manque pas d'AIR !! J'ai une de mes élèves-internautes qui oeuvre avec la JAlMALV et puis je connaissais déjé tout le travail de pionnière effectué par E.Kübler-Ross, repris par S. Levine (que je ne vois pas dans votre bibliographie " Qui meurt ", tout comme " Vivre, vieillir et le dire " de R. Sebag-Lanoë, et " Cette vie que la mort m'a donnée " de Gaumétou. Puis-je dire que manquent dans cette fresque vitale, le mariage et le couple, car un accompagnement compassionnel éviterait bien des divorces, donc à suivre !! Vos multiples citations, entre Rimbaud, Dolto, Sénèque, Cyrulnik, Dalaï-lama et d'autres moins connues donnent à penser que le Prophète rayonne dans une Patience à l'Azur, ce qui est tout un programme en soi !! La déclaration des Droits de l'Homme garantit la liberté d'expression, qu'elle garantisse aussi celle de l'écoute compassionnelle à tous les niveaux sans que cela soit considéré inéluctablement sous un aspect psychopathologique (psychiatrique trop souvent...), je vous prie. Il y a déjà plus de 10 ans, une auteure (Dr. F. Rodary - Jouvence 1992) avait lancé de cri d'alarme : " Docteur, SVP, écoutez-moi !!", que vous reprenez en l'élargissant, chère Caroline; vu que tout au long de votre ouvrage, le dialogue (parlé ou tacite) s'impose comme une nécessité primordiale dans le franchissement accompagné de la vie, mettant dans un premier temps votre ouvrage aux Indispensables-Généralités et au Top-Ten pour permettre de répondre à une demande grandissante de l'écoute-parole réduite à une peau de chagrin en fonction du désintéressement humain d'une société libéro-mercantile et pour oser exprimer sans fausse pudeur ni honte une demande de personnalisation dans la relation humaine sans pour autant se poser en victime propitiatoire de la dite société, aussi le hisserai-je au niveau parnassien du MUST, car il doit être lu par tout le monde avant de s'engager dans quelque accompagnement que ce soit pour redonner une humanité à la vie. Bravo et dynamitez le Rocher en faisant sauter les stocks !!

Ndl : 3031
Hits : 4234





Retour       NdL       Menu