Retour       NdL        Menu       

Titre       Auteur       Catégorie       Nouveautés       Indispensable       Incontournable       TopTen       Cadeau



Me Jésus

Copyright S?dhana

Interview de Jésus-Christ

E. Agier - l'Harmattan - 2006 - 166 pg

Que ce titre me rappelle l'inoubliable séquence des Guignols de l'Info sur Canal + où un petit moine obscur avait déterré " l'Evangile de Jésus par lui-même ", quel scandale parce que ouvrage séditieux en diable !! Donc, je me suis " benoîtement " mis à lire cet interview qui tiendrait plus des interrogations d'un Candide voltairien que des banalités ronflantes d'un réality show. Puis-je dire que je n'ai nullement été dépaysé par les propos de l'auteur qui rejoignent très souvent ce que je disais dans mes conférences sur Bouddha et Jésus, rapprochement évoqué p. 58, après l'évocation de Lao-Tseu, et ce presque à chaque page même si le terme de foi m'agace un tantinet lui préférant celui de Confiance, car c'est cela le véritable message du Me Jésus, " Découvrez le divin (le Père) en vous - ou nature de Bouddha - pour avoir confiance dans vos capacités et accomplir votre Etre ".  Vous faites bien la différence entre le philosophe (logia de Thomas que vous ne citez pas expressément..)  et le " proto-soixanthuitard " rebelle voire révolutionnaire contestant l'autorité de scribes figés dans une " lettre qui tue ". La difficulté rencontrée généralement lorsqu'on se penche sur les Evangiles, c'est le double discours que Jésus pratiquait pour des auditoires à deux niveaux , l'un au premier degré, l'autre au second pour ceux qui " avaient des oreilles " par le truchement de paraboles. Concernant le mythe de la résurrection échafaudé de toutes pièces en rapport avec le mythe sacrificiel juif, je souscris à la rectification de l'invention de la résurrection par Mathieu le bavard été interloqué par " le christianisme à l'instar de la parole de Voltaire " Si Dieu n'existait, il faudrait l'inventer ", parole corroborant une autre " Ces Dieux que l'homme a créés et qui n'ont point créé l'Homme ". On remarque à plusieurs endroits l'attitude ambiguë de Paul qui n'a même pas connu Jésus de son vivant, vu que celui-ci est né 6 ans avant lui-même (en mai et non en mars). J'abonde dans le sens où la Prière n'est pas destinée à faire déborder le " bureau des réclamations célestes " mais bien plus comme  je l'ai trouvé dans mes lectures à " une pleine attention consciente (des 5 sens) portée à chaque instant " pour rendre grâce au Cosmos , aux Grandes Energies comme je me plais à la dire. D'accord pour J-S. Bach, mais ses suites pour violoncelle solo que j'écoute ad libitum.. sans réserve ni modération m'agréent plus qu'une fugue même jouée par Schweitzer, cité également. J'ai été très zélé dans votre explications des Zélotes ainsi que des grands " hérésiarques ". Parmi les nombreuses références à des auteurs - parmi lesquels je ne vois pas figurer Teilhard de Chardin et son Christ cosmique qui rejoint certains de vos propos dans une fustigation de l'anthropocentrisme ecclésial, ni J-L. Maisonneuve et son " Jésus sans l'Église " - j'ai apprécié que Prieur et Mordillat aient votre approbation dans certaines mises au point comme " Nazôréens " et non nazaréen d'un Nazareth qui n'a jamais existé à cette époque, dans le côté hellénistique inspiratoire (12 apôtres, 12 Dieux de l'Olympe) et l'apport du platonisme au christianisme primitif (Tryphon .... tournesol  qui s'en dédie ?!!), la parole de Bergson, mon copain de philo à Henri IV " le Christ n'était pas chrétien ", la juste restitution de la personnalité et du rôle de Judas, la juste redéfinition du mot anti-Sémite (que je ne cesse de rectifier sur www.bouddha.ch dans les Coups de gueule), été interloqué par " Le christianisme, c'est du judaïsme mis à la disposition des non-juifs " (rien moins que cela venant d'un juif patenté J.Daniel) ainsi que par la révélation de la véritable paternité de l'Apocalypse (Now...?!!), été surpris par l'épouse de Pierre (la pauvre après tout ce qu'il a dit sur les femmes...) qui l'accompagnait dans ses périples missionnaires et  réservé quant à Keshavjee (indien converti et pasteur) et au Dalaï-Lama qui ratisse large avec son sourire, ai souri à la PP..P, à la présence du Da Vinci Code, à la parole de Mahomet qui réfute un Dieu nationaliste (inch Allah... récupéré politiquement à outrances dans certains pays, cherchez l'erreur!!), affolé par les paroles p. 199 de Bob Baer ex-CIA. par contre, j'ai franchement ri p. 156 aux confusionnistes (sont-ce des sionistes confus , je vous le demande ?!!) en lieu et place de confucéens, même si les chiffres évoqués ne sont pas actuels et de loin, on est à plus de 6 milliards de terriens. Alors Jésus, messie rédempteur ou maître de Sagesse, ce n'est qu'une fois dépouillé de toutes les imbrications politico-religieuses d'une pax romana et catholica (doux euphémisme !!), que cette question pourra trouver réponse dans la bouche de Jésus de Srinagar : " Qu'est-ce qui est le plus important, la reconstitution historique ou le message essentiel que je suis venu délivré ." car tant que politique et religion seront comme larrons en foire ou en bataille, il ne pourra pas y avoir de véritable spiritualité. Indispensables-Me Jésus, Incontournables, Top-Ten etc.. pour ne pas y être allé de main morte dans les rectificatifs pourfendeurs de rabâcheries infantiles, erronées, anachroniques et culpabilisatrices pour décrire le message du Me Jésus d'une manière laïque (car il était un simple laïc, sorte de maître à réfléchir et non un religieux) sans le fardeau coercitif d'une institutionnalisation hiérarchisée et dogmatique à souhait (conciles - Nicée entre autres -  et bulles: Immaculé Conception, Infaillibilité pontificale et j'en passe et des meilleures..!) afin de ne pas s'adresser qu'à des élites dépositaires des règles de morale collective. Je me réjouis d'en deviser prochainement in vivo avec vous, car vous êtes mon voisin... lémanique.

Ndl : 3264
Hits : 2037





Retour       NdL       Menu