Retour       NdL        Menu       

Titre       Auteur       Catégorie       Nouveautés       Indispensable       Incontournable       TopTen       Cadeau



Bouddhisme

Copyright S?dhana

L'esprit et la voie

A. Sumedho - Sully - 2007 - 238 pg

Après le dernier livre de Gunaratana (voir NdL), voilà donc qu'un nouveau livre du bouddhisme théravâda, celui originel des moines de la forêt, vient s'adjoindre à des lectures édifiantes. L'héritier spirituel occidental d'Ajahn Shah, fondateur d'Amaravati en Angleterre, vient nous parler de ce que le bouddhisme représente dans sa vie, les incidences qu'il a eu sur son comportement, des réflexions qu'il a suscité tout au long de sa vie. Les enseignements traditionnels du Bouddha, quoique remontant à plus de 2'500 ans, sont toujours d'une actualité vivace et d'une application indubitablement bénéfique dans notre vie quotidienne. En 3 parties et 20 chapitres, l'auteur débute avec la sempiternelle question de savoir si le bouddhisme est une religion ou non. J'apprécie sa vision du religieux comme être relié à l'ultime donc en route vers l'éveil, le distinguo fait entr conditionné, inconditionné et conscience. On a le droit ensuite à un cours sur les 4 Nobles Propositions Essentielles, les 3 refuges, Metta et moralité, Kama et renaissance, esprit et univers pour terminer avec le nirvâna. Pour comprendre tout cela, il faut éveiller l'esprit, à moins que ce ne soit une fin en soi, par le truchement de la méditation, de l'attention au souffle, en faisant le nettoyage (de printemps !!) dans l'esprit, en prenant conscience de l'espace pour parvenir à la connaissance dans l'instant présent, ce en réfléchissant sans juger, en utilisant ce qui est. Mais il faut être patient pour cela, savoir dire adieu aux conditions désagréables, accepter le présent tout en lâchant le passé et en s'éveillant à ce qui est maintenant (et ici ..??). Remettre en question la réalité conventionnelle est le substrat d'un ardent désir de réalisation (que j'abhorre ce mot trop galvaudé, je lui péréfère accomplissement) que l'on concrétise en vivant le dhamma (dharma pour les sanscritistes invétérés !!) au travers de la bienveillance, la compassion, d'une façon responsable sur la planète, en faisant du bien à la société (pourquoi pas ses semblables ..?). Le dirigeant sage en soi (ce dont on a le plus grand besoin !!) mène par l'exemple avec humanité (là on retrouve un leitmotiv du Dao De Jing) en s'ouvrant aux changements de la société, c'est à dire à l'évolution, impermanence oblige; car l'avenir inconnu requiert qu'on utilise les contraires pour se développer spirituellement, au-delà d'une formation professionnelle, avec la seule certitude qu'il faut mourir avant la mort. Conclusion: ce qui est vraiment important, c'est de ne pas laisser passer une occasion d'ouverture pour s'élever avec une totale confiance vers la vertu. Dans un style vivant, chaleureux, ponctué de questions-réponses et d'exemples parfois anecdotiques, basé sur des solides connaissances et pratiques (vinaya) du bouddhisme, cet ouvrage s'avère être une excellente source de réflexions sur l'apport du bouddhisme et de sa philosophie dans la société contemporaine. Indispensables-Bouddhisme pour la sagesse du bouddha qu'il distille lucidité et bienveillance.

Ndl : 3542
Hits : 1141





Retour       NdL       Menu