Retour       NdL        Menu       

Titre       Auteur       Catégorie       Nouveautés       Indispensable       Incontournable       TopTen       Cadeau



Bouddhisme

Copyright S?dhana

N'est pas bouddhiste qui veut

Dzongsar Jamyang Khyentsé - Nil - 2008 - 271 pg

Même pas Bouddha qui ne voulut certes pas fonder le Bouddhisme, laissant à chacun le soin de suivre ou non son chemin en étant son propre maître. Que j'ai raffolé de ce charmant ouvrage portant sur les 4 Sceaux (caturlaksana) du bouddhisme à savoir : toute chose composée est impermanente - toute sensation-émotion est souffrance - aucune chose n'existe en et par elle-même - le nirvâna est paix. Rempli d'humour " hippopotame péripatéticienne " à l'appui, il explique en 4 chapitres, avec clarté, bonhomie, réalisme pragmatique actualisé (cf. les multiples références à la vie quotidienne et aux évènements actuels), observation perspicace et plein de bon sens, la véritable signification de ces 4 sceaux (on a pas dit sots !!) sur laquelle repose la doctrine et l'ordonnance du Dr Bouddha. Changement, vacuité, souffrance, conditionnement et concepts sont analysés en fonction de notre compréhension moderne du monde et des phénomènes et deviennent ainsi des notions plausibles, pertinentes et vivables ... Même si la quête de la vérité peut paraître une mauvaise chose (avec toutes les dérives qu'elle subit ou génère), l'oeuf est cuit et vous n'y pouvez rien dans l'instabilité de l'instant... Sachez que l'impermanence a du bon dans la beauté du regard que vous portez sur les choses contribuant éventuellement à votre bonheur personnel, au-delà de sa définition institutionnalisée, car le bonheur n'est pas le but nous piégeant fort souvent à l'insu de notre plein gré. Contre l'habitude d'aller au fond des choses, donc de soi, partez donc en guerre contre celui-ci en dépassant les limites de votre logique inhérente à une vérité relative. Ah que je suis content et que je jubile : " C'est l'attachement qui vous tient attaché ", et je dirai même plus comme Dupond & Dupont en invoquant 'intensité de l'attachement... Car finalement, ce qui est l'essence même de la philosophie bouddhique, c'est la compréhension juste, donc bénéfique que nous acquerrons progressivement , consistant à nous ôter le voile de l'ignorance et par voie de conséquence celui des passions. J'ai souri au dharma comme placebo, il faudra que j'en parle à Big Pharma qui n'est pas tendre avec les médecines douces et parallèles..... Comme un éclair dans la nuit qui transcende espace et temps, le thé transcende aussi la tasse (et non les 4 seaux !!) qu'il soit Oolong, jasmin ou vert. Alors en attendant de prendre vos vacances ultimes dans le paradis, plongez-vous avec délectation jouissive, bénéfique vacuité appétante de connaissances... dans ce livre que je mets aux Indispensables-Bouddhisme, Top-Ten, Livre de l'été pour avoir su exposer, avec simplicité, jovialité et solidité, la base du bouddhisme sans aucune référence à quelconque ésotérisme tibétain, ô combien attractif. Qu'il me soit permis de dire que DJK (ne pas confondre avec DSK, je vous prie !!) est au masculin ce que Pema Chödrön est au féminin, à savoir la crème de l'enseignement - tibétain - du bouddhisme pour l'Occident, à l'instar de personnalités d'autres écoles comme Ajhan sumedho, Ayya Khema, Chs. Humphreys, Claude Durix, Jacques Brosse,..

Ndl : 3557
Hits : 1829





Retour       NdL       Menu