Retour       NdL        Menu       

Titre       Auteur       Catégorie       Nouveautés       Indispensable       Incontournable       TopTen       Cadeau



Bouddhisme

Copyright S?dhana

ABC du Bouddhisme

F. Midal - Grancher - 2008 - 194 pg

En quelques 100 questions-répones agencées en 10 chapitres plus une annexe quadripartite, l'auteur, qui se recommande de Chögyam Trugpa, nous décrit le bouddhisme selon 3 grands axes : apprendre à méditer - travailler sur soi - ouvrir son coeur. Au fait qu'est-ce qu'être bouddhiste en Occident ? Faut-il se convertir ou simplement pratiquer en suivant la Voie du Milieu ? Il est possible de changer par la découverte de l'intériorité en ne fuyant pas la souffrance mais en lâchant prise par un renoncement éclairé pour simplement Être. On retrouve beaucoup des idées maîtresses du bouddhisme: attention et vigilance pénétrante, karma, perfections (j'ai dit perfectibilité, crévinbouddha !!), vacuité, dharma, non-ego, éthique et préceptes, trantra (ou tentera pas ...?!), 4 Nobles Propositions Essentielles (à expérimenter et non Vérités assénées !!), samsara, hina et maha-yâna (dans un processus progressif, à souligner je précise; par ailleurs nulle mention du vajrayâna ..??), interdépendance (corrélation imbricatoire), impermanence, compassion, Zen, Terre Pure... J'ai beaucoup apprécié le réalisme pragmatique mettant en garde contre pièges, illusions, fascination, quête aveugle du maître en pratiquant le juste discernement, la rectification concernant le dalaï-lama qui n'est en aucun cas le pape du bouddhisme mais un chef temporel (merci de la précision non confusionnelle), la mise au clair sur sens et place des rituels qui ne sont pas une simple expression folklorique de religiosité, mais que devraient être un mouvement du coeur dans le silence... à méditer, je vous prie. J'ai particulièrement souri au passage p. 176/77: " Le bouddhisme Zen connaît une crise profonde.. l'obtention du tire de maître le shiho, était un simple brevet de bonne conduite délivré par les autorités ecclésiastiques et non le signe d'une réalisation spirituelle " - dixit Deshimaru et Shunryu Suzuki - et bing pour Roland Rech, Michel Bovay, Simone Wolf, et tous ceux qui ont entre-déchiré le kesa de Me Deshimaru, en revendiquant ce fameux shiho. Conclusion du présent ouvrage, le bouddhisme est une pratique quotidienne tout à fait compatible avec l'Occident, permettant de vivre mieux, tout en restant dans son environnement, avis aux voyageurs aux long cours et aux ashramomaniaques !! Le style est limpide, le discours agréable, clairement expliqué, accessible à tout/e intéressé/e. Un ABC que je mets volontiers aux Indispensables-Bouddhisme pour Shantideva, Nagasena, Dôgen, Nagarjunâ, le bouddha rieur... et le plaisir que j'ai pris à le lire... même si je ne raffole pas de la chemise rose de l'auteur !!

Ndl : 3565
Hits : 1443





Retour       NdL       Menu