Retour       NdL        Menu       

Titre       Auteur       Catégorie       Nouveautés       Indispensable       Incontournable       TopTen       Cadeau



Tibet

Copyright Sâdhana

Dalaï-lama, pas si zen

M. Vivas - Max Milo - 2011 - 131 pg

Ayant interviewé le Dalaï-lama (Joyau accompli !!), le 2 octobre 1973 à 17h.15 à l'Hôtel Intercontinental de Genève (foi d'agenda conservé...!) lors de son premier passage en Europe, j'étais loin alors de m'imaginer ce qui se cachait derrière le kesa jaune de la photo de couverture. Certes, je savais différentes choses peu amènes (et j'en ai découvert pas mal d'autres ici...) sur le régime théocratique régnant au Tibet, sur la fortune immobilière des Kagyugpa, estimée à plus 1'8 mia de $, sur le rôle de percepteur infatiguablement exigeant du D-L dénoncé par L. Obadia dans son " Bouddhisme et Occident " Harmattan 1999, sur l'excommunication Shougden dont Keslang Gyatso fait les frais, sur la dette pour la location à l'Inde de l'enclave de Dharamsala, etc. etc... Aussi me suis plongé avec d'autant plus d'attention et d'intérêt dans dans ce pamphlet en 13 chapitres décrochant des piques à l'intouchable Père Fouettard, peu enclin à transmuer le régime existant vers une démocratie laïque par l'immobilisme caractérisant son règne. Entre indépendance et autonomie, largesses mal-placées des ONG (les tibétains restés sur place ni ceux laïcs de Dharamsala n'en voient la trace.., cherchez l'erreur..! et RSF avec son rôle janusien) et sponsorisation de la CIA (et de la NED aux 16 programmes influents au Tibet) plane l'ignorance institutionnalisée dans l'art du déguisement de la guerre appelée paix. Car, on peut se demander en regard de l'effroyable régimes des dalaïs-lamas (qui compte pas mal d'assassinats dans de féroces querelles fratricides de palais), si la flamme olympique n'a pas rallumé les feux d'un martyre perpétué par diktat hermético-religieux. Au fait, comment se fait-il que celui qui représente une des 4 écoles tibétaines (voire même secte..), pas la plus répandue par ailleurs (2%), soit érigé en guide suprême et sorte dieu vivant ? Demandez-le à Alta Khan qui créa de toutes pièces cette institution réincarnable au 16è s. Donc, connaissant les enjeux politico-hydro-stratégiques que représente le territoire tibétain, il me semble humblement que ce n'est pas le rôle d'un chef " spirituel " de vaquer à des tâches qui ne lui incombent nullement. Enfin, par cette dénonciation rectificative (beaucoup d'informations au sujet de la sinisation du Tibet sont totalement erronées..!) d'un miroir aux alouettes, le Potala est remis à sa place en brossant le portrait d'un pote à la personnalité pas si zen !! Bravo Max (il est libre ..!!). Indispensables-Dalaï-lama / Tibet - Top-Ten pour que toutes les personnes dégoulinantes de dévotion dalaïmaniaque en tous genres et de tous crins, sachent véritablement ce qui se cache derrière robe jaune et visière rouge et la fallaciosité d'un rire habilement manipulateur, Bouddha en aurait été tout stoupafait !! e son premier passage en Europe, j'étais loin alors de m'imaginer ce qui se cachait derrière le kesa jaune de la photo de couverture. Certes, je savais différentes choses peu amènes (et j'en ai découvert pas mal d'autres ici...) sur le régime théocratique régnant au Tibet, sur la fortune

Ndl : 3941
Hits : 484





Retour       NdL       Menu