Retour       NdL        Menu       

Titre       Auteur       Catégorie       Nouveautés       Indispensable       Incontournable       TopTen       Cadeau



Ecologie

Copyright S?dhana

L'innocence du carbone

F. Gervais - Albin Michel - 2013 - 315 pg

Que le sous-titre me réjouit, François, car comme vous, ici, je n'ai cesse de pourfendre le GIEC et son rapport 2007 aux conclusions fallacieusement catastrophisantes, tronquées et trompeuses, sciemment détournées qui se mêle Allègre-ment les pinceaux en stigmatisant avec obstination et opiniâtreté le fameux CO2 taxé à l'aveugle par funeste erreur, aberration notoire et flagrante (M. Tatcher a été à l'origine de la diabolisation de ce gaz) vu que la terre a connu une époque paléontologique, le carbonifère (5ème période du paléozoïque), CQFD, cherchez l'erreur... Donc, vous fustigez farouchement les idées reçues et diffusées abondamment pour épouvanter et ponctionner à gogo les pauvres automobilistes et consorts (ou pas !!), pour manipuler, culpabiliser tout comme angoisser l'être humain des 5 continents (le 6è étant en train de fondre, n'est-il pas ? dans une soi-disante action dégradante d'origine anthropique). En 7 chapitres, dans un grand débat sur la transition écologique, entre poêle à frire et fusion thermonucléaire, loi de Kirchhoff et de Stefan Bolzmann, albedo et carottes de Vostock, conduction et convection, Mauna Loa et Pinatubo, niveau des océans et évolution des glaciers, AERES, ENSO, PSMSL, IRRI, NOAA, CNRS, OCDE, S2E2, WWF, ECX, TVA, TIPP, Stockholm, Tokio, Rio, Cancun..., vous révélez, force détails et données techniques (graphiques à l'appui), qu'on ne nous a pas tout dit dans le maelström de données, très souvent contradictoires ou non vérifiées, que le CO2 est nécessaire voire indispensable à notre survie par végétation interposée, que la vapeur d'eau est parfois préjudiciable à l'équilibre naturel, que le méthane (émis par les ruminants) est moins dangereux que les acétates qui, comme PCB, CFC, ont un impact encore plus grave sur l'état de la planète et qu'on ne les combat pas suffisamment, faute d'informations accessibles et rigoureuses, que la Nature émet, sans intervention humaine, la majeure partie de l'effet de serre (indispensable à toute forme de vie sur terre, qu'on le dise une fois clairement), que des intérêts économico-politiques prétéritent la diminution des gaz nocifs et créent artificiellement un colonialisme climatique. vous expliquez force détails et équation à l'appui le forçage radiatif. En conclusion, vous abordez la question des choix énergétiques durables (solaire, éolien, pompes à chaleur, supraconducteurs...) à venir et analysez avec justesse et précision, en scientifique confirmé que vous êtes, les risques inhérents concernant fission et fusion nucléaires et thermo-, extraction du gaz de schiste... Vous me faites un grand plaisir en affirmant avec raison que les périodes de froid actuelles ne réchauffent pas la Terre (soixantenaires s'abstenir jusqu'en 21010 !!) et en fait qu'il n'y a rien de nouveau sous le soleil, mis à part ses cycles répétitifs d'activité et de perturbation. J'ai été ravi de votre contre-courant, tant vis-à-vis du GIEC et médias emberlificoteurs patentés déclenchantsciemment un climat anxiogène que des appels d'offre scandaleux vous mets de ce pas aux Indispensables-Contestation, Top-Ten du Millénaire pour que vos lecteurs comprennent enfin, comment et combien, le GIEC et ses positions alarmistes les ont roulés dans la farine et ce qu'il faut véritablement entreprendre.

Ndl : 4187
Hits : 722





Retour       NdL       Menu