Retour       NdL        Menu       

Titre       Auteur       Catégorie       Nouveautés       Indispensable       Incontournable       TopTen       Cadeau



Islam

Copyright S?dhana

Les soufis

I.Shah - Courrier du livre - 2014 - 364 pg

Connaissant cette spiritualité mahométane de l'Islam depuis une bonne vingtaine d'années, c'est avec un vif intérêt que je m'attelle à la recension du présent ouvrage, traduction française d'un best-seller sur le sujet datant de 50 ans. Après deux chapitres consacrés au contexte d'un éléphant dans le noir, on atteint les subtilités de mon copain que je cite souvent dans mes enseignements, à savoir le mollah Nassrudin (dont nombres d'entre elles revêtent un caractère irréfutablement zen, qu'on se le dise !). Puis viennent les grands ténors tels Attar, Rumi, Ibn Arabi, Ghazali, Kayyam et les 3 volets de la langue secrète: charbonniers (carbonari), constructeurs (compagnonnage, francs-maçons), pierre philosophale (la divine comédie de Dante ..!) et les 5 grands mystères en Occident. Plusieurs études de racines : KHLD, FTR, TRQ, GHRB, FHM (et non FMH !!), RHM, KHDR, QDM, RB, NHSQ, SWB, NQT, QLS, LTF, TRB... et cryptage alphanumérique (p. 162/3, 173, 349 faisant penser à la guématrie hébraïque) et carré magique (avant le sudoku !!) émaillent cet ouvrage fort docte dans ce domaine sémantique et j'ai découvert que Mubarak voulait dire béni, un comble pour un dictateur qui semble ne pas avoir obéi à la loi supérieure !! Un des aspects les plus connus du soufisme est la danse cosmique des derviches tourneurs auxquels 2 chapitres (livre et ordres) précèdent ceux des chercheurs de connaissance et du credo de l'Amour dans une trilogie maître-enseignement-élève visant aux miracles et magie. J'ai vivement apprécié, entre autres dans les Notes (rangées par ordre alphabétique), les explications de différentes classifications numériques du soufisme: 3 couleurs de la mort, 3 états dominants, 4 états de l'homme, 5 principaux ordres, 7 stades de développement du Nafs, 8 significations du mot " pièce " (d'étoffe)", 10 éléments du soufisme, 10 voiles ou qualités blâmables (et non niquab, hijab ou burqa !!), 12 règles du voyage, 15 règles de conduite..., avant de m'apercevoir, en annexe, que le soufisme comme le bouddhisme avait une voie rapide; de là à dire que le Tibet aurait des ascendances soufies je ne me prononcerai pas vu les ravages destructeurs que les musulmans ont fait en Asie (bouddhas de Bamyan... entre autres !). Petite réflexion: au fait, l'auteur né à Simla aurait-il pu, par soufisme interposé, changer le cours des accords éponymes scellant le sort du Tibet ?? Après avoir terminé cet ouvrage, je trouve que l'auteur ratisse soufi(sa)ment large, entre Hermès Trismégiste, Lao Tseu (antérieurs à Mahomet...bizarre ?), St François d'Assise, Alphonse le Sage, Paracelse, Shakespeare et même de Gaulle, soufis à l'insu de leur plein gré, et lance des affirmations pour le moins étonnantes telles que le temple des templiers de Jérusalem aurait été un temple soufi et non celui de Salomon, Jésus considéré comme maître soufi, donc Shah m' soufi !! La seule parole que je retiendrais de cet ouvrage fort érudit, et détaillé, c'est " N'arrêtez pas de travailler (Rumi) " qui n'est pas sans rappeler l'injonction du Bouddha " Travailler sans relâche à votre éveil ". Comme quoi les grandes spiritualités se rejoignent dans la verticalité sans prééminence de l'une sur les autres, que cela soit clair. Toutefois, je le mets aux Indispensables-Islam pour la somme de connaissances qu'il apporte à la compréhension de cette intemporelle spiritualité mahométane.

Ndl : 4287
Hits : 442





Retour       NdL       Menu