Retour       NdL        Menu       

Titre       Auteur       Catégorie       Nouveautés       Indispensable       Incontournable       TopTen       Cadeau



Islam

Copyright S?dhana

Le Coran révélé par la théorie des codes

J-J. Walter - éditions de Paris - 2014 - 308 pg

Que je suis content d'avoir reçu cet ouvrage qui confirme ce que je pressentais depuis belle lurette, à savoir que le Coran (tout comme la Bible... que cela soit dit aussi) - version du Caire d'Al-Azar 700.000 signes pour 6'237 versets - est un code socio-moral écrit par les hommes pour des hommes, en l'occurrence bédouins guerriers de la péninsule arabique du 7è siècle, sorte d'idéologie politique sous forme de religion pour exercer un pouvoir ultra-dominant sur les esprits de fidèles on ne peut plus soumis (76 versets) à 150 injonctions pour avoir peur et 849 menaces de châtiments, on ne plaisante pas, on exécute !! Entre TdC, ADT, ACP, AFCM AFD, CSP (28), CSA (26).., la méthode d'investigation utilisée ici permet de reconnaître une signature dans des textes écrits, méthode basée algorithmiquement sur les mathématiques qui est multiple et diverse selon 39 graphiques, 11 annexes, entre ellipsoïde d'inertie, enveloppe convexe, champ de probabilité et principe d'incertitude, courbe de Gauss, signal fort et signal faible, sureté et finesse, signifiant et identifiant, Médine (232) et la Mecque (467). Revenant à l'ADT appliquée selon trois techniques: groupements de lettres, mots et syntaxe, entre polémique et normatif, Dis et incitation à la guerre (djihad), on peut voir ce que l'ADT (Analyse des Données Textuelles) permet et quels sont ses moyens. En 13 chapitres, on découvrira, entre sémantique et stylistique, versets et hadiths (2 millions répertoriées !!), bon axe et sources cachées, cercle vicieux et  vérification, voyage nocturne et abrogation, rhapsodie et fractionnement du Coran (aux 3 caractéristiques initiales et multiples versions), araméen et arabe, Hamidullah, Kasimirski, Blachère, Masson, Fatiha, Dar Al Islam, muslimun, musrikun, djinns, les 28 CSP et la clé qui déverrouille 3 serrures, 6 faits et 6 preuves, mais aussi ce qu'est le Coran vu par l'Occident avec toutes les obscurités inhérentes à la langue utilisée, comment il serait dû à des auteurs (19 à 26) différents, ce en s'appuyant sur la distance, que la théorie d'un Coran incréé a fait débat (135 versets ...sataniques, je présume !!) pendant une certaine période, comment il a été écrit sur plus de 200 ans (et non 22, flic en moins !!) et entériné comme tel en 933, que la périodisation Médine-La Mecque n'a aucune signification prouvée, que Mahomet, cité seulement 4 fois dans le Coran, a été érigé de facto longtemps après sa mort (près de 150 ans...) comme fondateur de l'Islam, que le proto-islam dérive de la secte des nazaréens (13 occurrences et référence faites au Christ (49 versets), vierge Marie et à Khadija, épouse de Mahomet) et que le but du premier islam était de l'antichristianisme notoire entre monothéisme et associateurs (118 versets). L'auteur, docteur en islamologie, a puisé dans des sources tant grecques que juives et chrétiennes, dans des apocryphes (proto-évangile de  Jacques, Pseudo Mathieu, Apocalypse de Paul ), talmuds de Babylone et Jérusalem (dont le Coran est , en certains versets, qu'un copier-coller), prouvant ainsi sa connotation judéo-chrétienne à 27%.  A faire lire d'urgence à tous les fous de Dieu qui assassinent, pillent, violent au nom de ce sacré livre, sans en connaître les véritables sources aux fondements contradictoires, parties incompréhensibles (20% !!) : Allah est le meilleur de ceux qui rusent III.54, incohérences flagrantes - Allah parle arabe avec les anges avant la fondation du monde 14 milliards d'années !! - qui ne peuvent être remises en question sous peine d'apostat et de peine de mort; glossaire et bibliographie terminent cet ouvrage qui à l'immense mérite de montrer le vrai visage du Coran : Indispensables-Islam, Incontournables, Top-Ten du Millénaire pour les générations à venir afin qu'elles prennent conscience des propos fallacieux sur lesquels s'établit une religion de soumission et de châtiments qui tente à imposer sa loi, Chari'a, à toute forme de démocratie qui la met en doute, récusant toute ouverture sur la modernité par immobilisme moyen-âgeux forcené et rétrograde. Mille fois bravo et l'on comprend pourquoi Ibn Warraq a écrit " Pourquoi je ne suis pas musulman ". CQFD !!

Ndl : 4384
Hits : 628





Retour       NdL       Menu