Retour       NdL        Menu       

Titre       Auteur       Catégorie       Nouveautés       Indispensable       Incontournable       TopTen       Cadeau



Dossier

Copyright S?dhana

No future, une histoire du Punk

C. de Kergariou - Perrin - 2017 - 654 pg

Entre zazous et cyniques, crêtes d'iroquois, épingles nourrices, maquillages outranciers, kilts bariolés, vêtements trash, collants résille, poignets cloutés, bottines noires, blousons de cuir et chaînettes diverses, rock et clash..., qui de vous n'a pas connu ou entendu parler de Sex Pistols, Sid Vicious, Black Sabbath, Damneds, Marquis de Sade, Ramones, Nina Hagen, Suzie Baillon, Noir Désir et même le catcheur CM Punk...,  héritage singulier on ne peut plus hargneux de mai 68 qui émergea dans les années 70 pour décliner fatalement dans les années 80 face au Gothic. New Wave d'abord puis Grunge, Heavy metal, Techno, Rap, Hip-hop... Cette Blank Generation, spontanée ..??, symbole de la fracture socioculturelle et politique des soixante-huitards de tous crins, s'est attaché à chanter, au-delà d'une protestation agitée d'adolescents en mal de vivre, ses revendications plausibles mais féroces face aux vide, abondance frelatée, laideur et déliquescence d'une société, reflet d'un monde usé, au modèle économique à la dérive, fracassée par le choc pétrolier de 1974 qu'elle condamnait et combattait  véhémentement avec ses moyens artistiques (photos, théâtre, design, littérature...), tant musicaux que graphiques, vestimentaires, en initiant une nouvel art de vivre philosophique, esthétique et politique (n'est-il pas Miss Maggie, Renaud qui s'en dédie ..?!). Après, frémissements et prémices, été de canicule (qui n'est pas sans quelque analogie avec celui que nous vivons en 2017), on assiste à ses montée en puissance et bouillonnement avant l'explosion des groupes comme s'il en pleuvait, quarante ans avant, de l'année Punk en 1977 d'une vague de révolte acerbe. Entre New York, Paris, Londres, Mont de Marsan, St Brieux,  mais aussi Japon, URSS, Afrique du Sud, Chine.., Malcolm Mc Laren (pas celui de la F1, je présume !!), Crissie Hynde, les Olivenstein,  Nick Kent et John Lydon, dans ce pavé-bible, plus de 600 p. en 8 parties et 31 chapitres, plus quelques 100 pages de Notes et Index (impressionnant, avec même l'inévitable Michel Drucker...!), bourré de détails socio-musicaux et d'anecdotes (sulfureuses comme truculentes, tragi-comiques comme surprenantes voire totalement inattendues...), de Shakespeare à Chanel, de VGE à la Queen Elizabeth, vous saurez tout et découvrirez beaucoup de choses sur ce mouvement (comportant une trentaine de genres et d'aspects) aux très nombreux adeptes dans différents pays de la planète, déferlant principalement en Europe, instiguant une mode qui a défrayé la chronique durant plusieurs années; j'ai appris qu'il y avait eu même un phénomène punk musulman, au pays de la chari'a, un comble !!. Le fort succinct encart photographique médian m'a quelque peu laissé sur ma faim par son peu de vedettes et figures féminines, car il y a eu des punkies déjantées, Nina Hagen en tête. Ouvrage complet, il s'avère la Référence incontestée, que dis-je la Bible sur le sujet (look, philosophie, politique, musique) permettant, après un solide rappel chronologique, de suivre retombées et prolongements actuels, non le Punk n'est pas mort, Dropkick Murphys, Green Day et surtout Pussy Riot à l'appui, donc pas de No Future, je vous prie. Un Incontournables de la culture musicale contemporaine. Un MUST Top Ten du MIllénaire (passé ...!!) et un Cadeau fort appréciable. Faites-vous plaisir en revivant votre jeunesse, Bravo et Merci à Caroline pour ce travail de bénédictine (liqueur à l'appui..?!) et ce bain de jouvence didactique, révolté, décapant, roboratif.

Ndl : 4672
Hits : 56





Retour       NdL       Menu