Retour       NdL        Menu       

Titre       Auteur       Catégorie       Nouveautés       Indispensable       Incontournable       TopTen       Cadeau



Bouddhisme

Copyright S?dhana

Au coeur du bouddhisme Chan

Guo Jun - Relié - 2017 - 189 pg

Evidemment comme ma pratique EST inspiré de Zhao Zhou, maître Chan du 8è, je ne pouvais que m'intéresser vivement à un tel ouvrage en 47 étapes allant de l'impermanence jusqu'au premier maître, entre chou tuo et kimchi, kôan et chi, Tok Tok cheng et samadhi, ADN et ARN (diplôme en biotechnologie, excusez du peu !!), tigre et chats de gouttière, relaxation et méditation agricole, sel et moutons, douce tendresse et patate douce (pas de tendresse pour la patate, je présume !!), cascade et goût de l'océan, gracieuse sérénité et prosternations, Chan et l'art et le sexe (et non l'art du sexe, je vous prie !!), chat aveugle et souris morte, amour véritable et sagesse, courage et changer l'esprit, respirations de la matrice et de la tortue, hache aiguisée et poule couvant ses oeufs... En comprenant bien que l'éveil vous rattrapera à la sortie. Je vous ai lu très attentivement, Guo Jun, acquièscant à la majorité de vos propos fort plausibles parce que réalistes et concrets, toutefois il me semble que Bouddha a condamné l'ascèse extrême (contraire au bon entretien du corps) qui vous a mené par varicelle interposée à un coma... révélateur, Kwannon qui s'en dédie, tout comme l'excès (300'000 !! Dans un engagement total) dans votre tirade sur les bienfaits Des prosternations automatiques qui m'a laissé quelque peu rêveur quant à cette gymnastique révérencieuse... destinée à entretenir l'humilité et la circulation sanguine - j'avais lu à quelque part qu'une simple inclinaison respectueuse à l'égard des Enseignements du Bouddha était suffisante, excluant ainsi toute démonstration dévote excessive, à méditer... -, alors face à cette ritualisante panacée prosternatoire que faire quand on a des prothèses de hanches et insuffisance cardiaque avérée ? L'orthographie de Dukkah m'a quelque peu dérangé avec son h terminal alors qu'il précède normalement le a, dans la littérature pâlie, tout comme les mention de Bodhidharma comme instigateur de Shaolin (récup' de marketing bouddhiste moderne, IL me semble...) et de la Pleine Conscience (apanage incontesté de Thich Naht Hanh, par ailleurs cité ici) que vous précisez en Claire et Attention, sattipathana qui s'en dédie !! Toutefois, j'ai bien aimé sincérité, honnêteté, fraîcheur et bienveillance (malgré une certaine rigidité monacale coréenne...) de cet ouvrage coeur à coeur au rythme de la respiration dans une méditation assise... Qui donne un bon aperçu de ce que Le Chan peut apporter à Notre époque, non comme religion (avec une pique au passage envers le confucianisme...) mais bien plutôt comme mode d'emploi pour une vie bien menée en fonction d'un esprit apaisé, cependant connecté au monde... Je le mets aux Indispensables-Bouddhisme/Chine pour témoignage et éclairage sur le sujet.

Ndl : 4681
Hits : 13





Retour       NdL       Menu