Bouddhisme

Tisarana

Menu

Metta Sûtra

dit soûtra de l'Amour Universel

Boudha69.jpg (9348 octets)

Voici ce qui doit être accompli par celui qui est sage,
Qui recherche le Bien et a obtenu la Paix:
Qu'il soit appliqué, droit, parfaitement droit, docile,
Doux, humble, content, aisément satisfait;
Qu'il ne se laisse pas subjuguer par les affaires du monde,
Qu'il ne se charge pas du fardeau des richesses,
Que ses sens soient maîtrisés;
Qu'il soit sans orgueil et ne s'attache pas aux familles.
Qu'il ne fasse rien qui soit mesquin
Et que les sages puissent réprouver.

Ses pensées, ses paroles, ses actes
Doivent avoir pour objectif:
Le bonheur, la joie de tous les êtres,
Aussi bien petits que grands, faibles que forts,
Bien-portants que malades. pauvres que riches.
Qu'il ne déçoive ni ne méprise aucun être,
si peu que ce soit.

Qu'il soit sans haine, sans colère,
Ne souhaitant jamais le mal à autrui.
Pareil à la mère qui, au péril de sa vie,
Surveille et protège son unique enfant,
De même, avec un esprit sans limite,
Doit-on chérir toutes les choses vivantes.

Aimer le monde en son entier: au-dessus, au-dessous,
Et tout autour, sans aucune limite,
Avec une infinie bonté bienveillante.
Etant debout ou marchant, étant assis ou couché,
Celui qui veut vivre l'Enseignement du Bouddha
Doit avoir toujours présentes à l'esprit ces règles.

Ayant ainsi abandonné les vues fausses,
Possédant la vision intérieure profonde,
Avec persévérance, s'appliquant à la vertu
Parce que sans attachement à ses sens,
Celui qui arrive à cette perfection
Ne connaîtra plus la re-naissance

Bouddhisme

Tisarana

Menu