Notions

Menu

Le précieux Rosaire

Boudha74.jpg (6933 octets)

Abandonne toutes tes incertitudes, chéris la volonté pour la pratique. abandonne la somnolence, la paresse et la torpeur. Applique-toi toujours avec en enthousiasme. Surveille constamment la porte des sens, sois consciencieux, vigilant et attentif. Trois fois jour et nuit, examine ton continuum mental, encore et encore. Proclame tes propres erreurs, ne recherche pas les fautes d'autrui, tiens secrètes tes propres qualités, mets en avant celles des autres.

Repousse les biens et les honneurs, rejette toujours la soif de notoriété. Aie peu de désirs, sois satisfait, paie de retour les actes de bonté. Médite sur l'amour et la compassion, affermis l'esprit de l'Eveil. Evite les dix actions nuisibles, fortifie toujours la confiance, subjugue la colère et l'orgueil, cultive l'humilité. Evite les moyens d'existence erronés et mène une vie juste. Abandonne tous les biens matériels, revêts-toi de la parure des Supérieurs, abandonne toute frivolité, demeure dans la solitude. Abandonne les propos futiles, surveille toujours ta parole.

A la vue de ton maître, de ton enseignant, considère-le avec un profond respect. Reconnais le maître en celui qui possède l'essence de l'Enseignement, tout comme en le débutant. Lorsque tu songes à tous les êtres, vois en eux tes parents et tes enfants. Quitte les mauvais amis, suis les amis de bien. Bannis la tristesse et la colère et sois heureux partout. Bannis tout attachement, demeure libre de tout lien. L'attachement interdit une destinée heureuse, il détruit la vie de la libération. Si tu accèdes aux doctrines du bonheur, suis-les toujours avec ardeur. Lorsque tu as commencé quelque chose, termine-le d'abord, agis toujours ainsi, autrement tu n'achèveras rien.

Toujours, abstiens-toi d'aimer le mal. Lorsqu'une pensée hautaine s'élève, écrase cette vanité. Rappelle-toi les enseignement du Bouddha, quand survient le découragement et loue le caractère sublime de l'esprit. Médite sur la vacuité de tout objet, attirant ou repoussant, regarde-le comme une illusion, comme une création factice.

Quand tu es victime de paroles blessantes, considère-les comme un écho. Lorsque tu souffres dans ton corps, vois en ceci, tes actions passées. Demeure vigilant en solitude, par-delà des limites des villes, tel les bêtes sauvages à l'affût. Reste seul, préserve-toi des attachements. Quand s'élève paresse et lassitude, fais le compte de ces erreurs et évoque l'essence de la Sâdhana. En compagnie d'autrui, parle avec calme et franchise. N'affiche pas un visage irrité, renfrogné, sois toujours souriant. Quand tu rencontres autrui, plais-toi à donner sans avarice, écarte toute jalousie, quand tu protèges l'esprit d'autrui, évite tout conflit et sois toujours patient. Ne sois ni flatteur ni inconstant mais toujours capable de fermeté.

Evite de déprécier autrui, sois respectueux. Lorsque tu enseignes autrui, sois compatissant et bienveillant, Ne dénigre pas les autres doctrines spirituelles, mais, absorbe-toi dans celle que tu admires. Par la porte de dix pratiques, maintient ton effort, jour et nuit. Dédie au sublime excellent Enseignement toutes les vertus des trois temps. Fais bénéficier tous les êtres de tes mérites. Le sens plénier de la vie humaine est accompli par l'élimination des deux voiles causes de vues erronées et l'accès à l'Eveil est sans égal.

Le joyau de la Confiance, le joyau de l'éthique, le joyau de la générosité, le joyau de l'écoute, le joyau du respect d'autrui, ceux de la honte et de l'intelligence, tels sont les sept joyaux suprêmes qui jamais ne s'épuisent. N'en parle pas aux non-humains, au sein d'une foule, surveille tes paroles pour ne pas dilapider leur sens. Dans la solitude, surveille ton esprit pour ne pas te laisser envahir par les voiles de l'orgueil et des illusions te cachant l'excellence de l'Enseignement.

Notions

Menu